Une belle histoire

A l’origine, bien avant que ‘Ter Hove’ ne voie le jour, l’établissement, alors café de Lieva Meynen, était un lieu de rencontre très fréquenté. Grâce à l’équipe SK Kasterlee présente juste en face, le café était un véritable point de ralliement pour tous les amateurs de football du village et des environs.
Lieva y a tenu sa place de tenancière pendant près de 50 ans.

Puis est venue la relève. L’estaminet a alors attiré le regard de Marcel Moelans, coiffeur, et de sa femme, Leta De Schutter. En plusieurs années, l’établissement s’est métamorphosé tour à tour de café en taverne, de brasserie en restaurant.

Le rêve ‘Ter Hove’ pouvait enfin se réaliser.

Depuis son plus jeune âge, Dieter, fils de Marcel, avait conscience de son talent et hâte de grandir dans le monde culinaire. Ancien élève de l’école hôtelière ‘Ter Duinen’ à Courtrai, il a travaillé dans différents restaurants aussi bien dans la Campine qu’en Angleterre et en France. Dieter y a puisé son inspiration afin de créer sa propre cuisine.

Sa compagne, Nathalie Racine, a su apprécier dans sa jeunesse la bonne cuisine maternelle avant de laisser libre cours à ses ambitions gastronomiques. Sa rencontre avec Dieter a eu pour cadre Paris, ville romantique par excellence, où elle travaillait en tant qu’assistante sociale. Dieter a su séduire Nathalie avec ses talents culinaires et, ensemble, ils ont décidé de créer ‘Ter Hove’.